Les avions responsables du changement climatique

Publié le 6 Octobre 2018

Dans un précédent article "Réflexions sur la modification du climat", je montrait le nombre considérable d'avions de ligne qui sillonnent la stratosphère.  

 Lorsque l'on veut avoir de légumes très tôt dans la saison, on utilise une serre ou des voiles de paillage.  C'est ce que font aussi les hommes à une échelle planétaire !

Depuis quelques années, on parle de réchauffement climatique, curieusement on n'en parlait pas dans les années 60. Pourtant, on en avait brulé du pétrole et du charbon depuis le début du siècle, je ne parle pas non plus des guerres mondiales qui ont déversé des tonnes de saleté dans l'atmosphère. Mais la différence à ces époques, c'est que ces déchets étaient envoyés dans la basse atmosphère. Depuis les années 60, et de plus en plus, l'homme utilise la stratosphère.

Cette photographie a été prise le 5 octobre 2018 à 17h30 TU près de Saint Michel et Chanveau. Elle montre de nombreuses trainées d'avion, condensation dans la très haute atmosphère. Ces condensations, même si elles ne se voient pas (elles invisibles lorsqu'elles sont au dessus des nuages de style cumulus) sont permanentes et créent un voile très comparable à ceux qu'utilisent les jardiniers pour réchauffer la terre. Je pense que ce phénomène est une des causes les plus importantes de la modification du climat.

Si nous voulons une terre vivable pour nos petits enfants, il va nous falloir abandonner l'idée d'aller ou bon nous semble, comme bon nous semble. Ce serait le commencement de la sagesse.

"Dieu se rit des hommes qui se plaignent des effets dont ils chérissent les causes..." Phrase attribué à Jacques-Bénigne Bossuet. 

César Cesanjjaque

Rédigé par Cesar-Cesanjjaque

Publié dans #Réflexions

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et un blog très intéressant et bien construit. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers (lien sur pseudo) A bientôt.
Répondre